Nouvelles

Les assouplissements dans les lieux de culte demeurent

Publié le : 2021-03-30 a 00h00 | Catégorie : Paroisses, Catéchèse, Diocèse

À la suite du point de presse donné par le premier ministre Legault aujourd’hui 30 mars, le gouvernement ne revient pas sur ses assouplissements annoncés la semaine dernière, notamment à propos des lieux de culte. Dans un article publié dans la Presse aujourd’hui, on peut lire une déclaration du Dr Arruda : « Les lieux de culte, c’est un problème surtout si on fait un souper avant, un souper après. »

 

À la lumière de cette déclaration, il est important de retenir les points suivants :

  • L’importance de respecter toutes les règles sanitaires contenues dans notre protocole afin que les lieux de culte soient sécuritaires ;

  • Rappeler aux gens qui pensent avoir des symptômes de demeurer à la maison et d’aller se faire tester ;
  • Rappeler que la socialisation demeure une activité à haut risque de transmission du virus et qu’il est préférable de la limiter au maximum ;
  • Rappeler l’importante de respecter toutes les règles sanitaires qui touchent les rassemblements dans les maisons privées, lorsqu’ils sont permis.

Toujours à la lumière de cette déclaration, il serait sans doute sage de repousser autant que possible les célébrations de première communion et de confirmation, susceptibles d’inciter à une petite fête à la maison avec quelques membres proches de la famille : marraine ou parrain, grands-parents, etc. Il n’y a aucune règle à propos des lieux de culte qui interdise formellement ces célébrations, sauf que l’extrême prudence est de mise afin de ne pas perdre nos acquis… D’autant que les rassemblements dans les maisons privées sont soit totalement interdits, soit extrêmement limités, selon les paliers d’alerte.

Cette communication et cette prudence contribueront à informer les gens et à renforcer la sécurité des lieux de culte et des personnes qui les fréquentent.