Les conseils

 

Les conseils de l'Évêque du diocèse de Joliette

Les personnes qui exercent le service de l’autorité dans l’Église s’adressent à des gens de plus en plus habitués à interagir de façon démocratique dans les divers groupes dont ils sont membres. Cette volonté de participation à la vie communautaire et au processus de décision trouve aussi sa légitimité et son expression dans cette manière de faire Église qui consiste à marcher ensemble sur le chemin et que nous appelons la « synodalité ».

Or, les chrétiens et chrétiennes sont d’autant plus à l’aise avec ces valeurs de participation que la dignité, l’égalité et la solidarité de tous les membres de l’Église sont des traits caractéristiques du Peuple de Dieu et ils appartiennent à la nature « communionnelle » de l’Église.

Il est à noter que le Conseil presbytéral, le Collège des consulteurs et le Conseil pour les Affaires économiques sont prévus par le Code de droit canonique. Quant au Chapitre cathédral, sa valeur actuelle dans l’Église de Joliette est plutôt historique et symbolique.

Le conseil presbytéral

Le Conseil presbytéral est une assemblée de prêtres qui représente l’ensemble du presbyterium du diocèse. Il est comme le Sénat de l’Évêque. Sa constitution est obligatoire dans tout diocèse.

Son rôle est d’aider l’Évêque dans le gouvernement général du diocèse selon les prescriptions du droit ecclésial universel. Il assiste l’Évêque dans la réalisation de la mission poursuivie par l’Église diocésaine. Il s’efforce de promouvoir le plus efficacement possible le bien pastoral de la portion du Peuple de Dieu confiée à l’Évêque.

Le Conseil presbytéral assure la participation active et solidaire du Presbytérium à la charge pastorale de l’Évêque. Il favorise l’exercice de la coresponsabilité dans un esprit de synodalité. Lieu d’échange et de concertation avec l’Évêque, il aide ce dernier à définir les orientations pastorales du diocèse et les politiques qui s’y rattachent. Il veille au constant renouveau de la vie diocésaine. Il est attentif à la vie et au ministère des prêtres.

Le Conseil presbytéral est présidé par l’Évêque diocésain. L’Évêque peut, à son choix, nommer jusqu’à trois représentants. La moitié environ des membres sont élus par les prêtres eux-mêmes. Quelques-uns sont des membres de droit, tels les vicaires généraux.

Les membres du Conseil presbytéral sont élus pour un terme de trois ans, renouvelable une fois. L’Évêque peut convoquer son Conseil presbytéral en tout temps.

Les membres actuels du Conseil presbytéral du diocèse de Joliette sont :

  • Mgr Raymond Poisson, évêque de Joliette
  • M. l’abbé Luc Beaudoin
  • M. l’abbé Yves Chamberland
  • M. l’abbé Joël Chouinard
  • M. l’abbé Mario Drouin
  • Père Jacques Houle, c.s.v.
  • M. l’abbé Serge Perreault
  • M. l’abbé Claude Ritchie
  • M. l'abbé Berthier Lavoie

Le collège des consulteurs

Le Collège des consulteurs doit être compris comme une assemblée de 6 à 12 membres choisis par l’Évêque au sein du Conseil presbytéral. Actuellement, dans le diocèse de Joliette, les membres du Conseil presbytéral sont aussi membres du Collège des consulteurs. Le Collège des consulteurs continue d’exister à la vacance du siège épiscopal.

Dans certains cas, pour la validité des actes à poser, l’Évêque a besoin, avant d’agir, d’entendre l’avis du Collège et dans d’autres, il doit recevoir son consentement. Il revient à l’Évêque diocésain de présider le Collège des consulteurs.

Les membres actuels du Collège des consulteurs du diocèse de Joliette sont :

  • Mgr Raymond Poisson, évêque de Joliette
  • M. l’abbé Luc Beaudoin
  • M. l’abbé Yves Chamberland
  • M. l’abbé Joël Chouinard
  • M. l’abbé Mario Drouin
  • Père Jacques Houle, c.s.v.
  • M. l’abbé Serge Perreault
  • M. l’abbé Claude Ritchie

Le conseil pour les affaires économiques

Le Conseil pour les Affaires économiques assiste l’Évêque quant à l’administration des biens ecclésiastiques qui relèvent de sa juridiction. C’est à l’économe diocésain qu’il revient d’administrer les biens du diocèse sous l’autorité de l’Évêque. Les ressources financières d’un diocèse sont à mettre au service de la Mission évangélisatrice de l’Église selon les visées du projet pastoral diocésain établi.

De par sa nature, le Conseil pour les Affaires économiques est une institution permanente ; il ne cesse donc pas à la vacance du siège épiscopal. La constitution de ce Conseil est obligatoire dans tout diocèse. Le Conseil pour les Affaires économiques adopte annuellement les prévisions budgétaires des différentes corporations diocésaines préparées par l’économe diocésain. Il se préoccupe de l’évolution du budget tout au long de l’année et approuve les bilans financiers annuels.

Dans certains cas, pour la validité des actes à poser, l’Évêque a besoin, avant d’agir, d’entendre l’avis du Conseil et dans d’autres, il doit recevoir son consentement. Le Conseil peut être mis à contribution chaque fois qu’au jugement de l’Évêque son expertise apparaît utile ou nécessaire à la bonne marche des affaires économiques du diocèse.

Les membres du Conseil pour les affaires économiques sont nommés par l’Évêque. Ils sont reconnus pour leur probité et leurs compétences dans des champs d’activités complémentaires tels que l’administration financière, le droit civil, la construction et la réfection de bâtiments. L’Évêque préside le Conseil.

Les membres actuels du Conseil pour les Affaires économiques du diocèse de Joliette sont :

  • Mgr Raymond Poisson, évêque de Joliette
  • Mme Carole Garceau, directrice et économe diocécain
  • Me André Cantin
  • Mme Martine Gauthier, CPA CA
  • M. André Venne
  • M. Marcel Loyer
  • M. Daniel Archambault
  • M. l’abbé Claude Ritchie, vicaire général

Le Chapitre cathédral

Le Chapitre cathédral de Joliette a été érigé par le Siège apostolique le 22 mars 1907. L’érection, la modification ou la suppression du Chapitre cathédral sont réservées au Siège Apostolique.

L’abbé Aurélien Breault (décédé le 22 janvier 2004) nommé chanoine titulaire de la Cathédrale de Joliette le 30 décembre 1963, par Mgr Édouard Jetté, fut le dernier chanoine. Les évêques successeurs de Mgr Jetté n’ont procédé à aucune nomination de chanoine.

Au diocèse de Joliette, le 6 décembre 1984, Mgr René Audet constituait le premier Collège des consulteurs, comme le demandait le nouveau Code de droit canonique promulgué en 1983. Le 14 mai 1985, la conférence des Évêques du Canada décrétait qu’il revenait à chaque Évêque diocésain du Canada de confier ou non le rôle dévolu par le droit ecclésial au Collège des consulteurs au Chapitre cathédral là où il était déjà légitiment établi.

En conséquence, à Joliette, les deux instances ont siégé plus ou moins parallèlement jusqu’au 27 août 1991, des procès-verbaux en faisant foi. Par la suite, les derniers chanoines ont été invités à faire partie des membres du Collège des consulteurs tant que leur santé leur a permis de le faire. Ils pouvaient aussi garder leur rôle d’accorder, par leur présence, une certaine solennité aux célébrations liturgiques de l’église cathédrale.

Cependant, il faut savoir que le Chapitre cathédral est, selon le droit ecclésial universel, une personne juridique publique ; ce qui signifie juridiquement que le Chapitre cathédral subsiste encore cent ans après la disparition du dernier de ses membres.

Le conseil diocésain des laïcs mandatés

Ce conseil est une instance de collaboration créée par Mgr Gilles Lussier le 21 juin 2005, après consultation des laïcs mandatés, et suite à la dissolution, le 5 mai 2004, par ses membres, de l’Association du personnel laïque mandaté. Il est une assemblée de laïcs qui représente l’ensemble des agentes et agents de pastorale  du diocèse.

À l’instar des autres Conseils diocésains, son rôle est d’assister l’évêque dans la poursuite de la mission ecclésiale. Le Conseil demeure surtout attentif au statut des agentes et agents de pastorale au cœur même des grands enjeux ecclésiaux. Il encourage et soutient les efforts de partenariat clercs/laïcs, hommes/femmes en Église.

Le Conseil des agentes et agents de pastorale des laïques mandatés assure une participation active des laïcs, selon leur mandat propre, à la charge pastorale de l’évêque. Il tient l’évêque au courant de ce qui se vit dans les communautés et les milieux relativement à la situation des laïcs en pastorale. Il promeut la reconnaissance des agentes et agents de pastorale aux niveaux vocationnel, ministériel et professionnel, sans toutefois être une instance d’intervention dans la gestion des conflits qui peuvent survenir dans les relations de travail au quotidien.

Il identifie les besoins, analyse les situations et fait des recommandations à l’évêque sur la mise en œuvre du projet pastoral diocésain et des orientations et politiques diocésaines.

Ce Conseil est présidé par l’évêque; il est consultatif par nature. Ses interventions se situent dans le processus de participation aux prises de décision. Le Conseil étudie tout sujet proposé par l’évêque ou par un de ses membres.

Les membres actuels du Conseil des agentes et agents de pastorale des laïcs mandatés du diocèse de Joliette sont :

  • Mgr Raymond Poisson, évêque de Joliette
  • Georgette Beaudry
  • Marina Boudreault
  • Guylaine Dubois
  • Marie Durand
  • Sylvie Leblanc

Le bureau de l'Évêque

Le Bureau de l’Évêque regroupe les collaborateurs immédiats de l’Évêque dans l’animation et la gestion courante du Diocèse. S’y retrouvent régulièrement, à la demande de l’Évêque (Mgr Raymond Poisson) et avec celui-ci : la directrice des Services aux communautés et milieux (Mme Louise Desrosiers Bibeau), la directrice et économe diocécain (Mme Carole Garceau), le chancelier (M. Pierre Lefebvre), le directeur des Ressources humaines (Mgr Jean-Paul Laferrière) et le vicaire général (M. l’abbé Claude Ritchie).